Le train des barracas

LEGENDRE Françoise

1965. Anita et sa famille quittent le Portugal pour √©chapper √† la dictature de Salazar. Ils laissent derri√®re eux leur terre natale pour la France o√Ļ ils vont conna√ģtre une vie tr√®s dure. Ils arrivent √† Champigny-sur-Marne o√Ļ ils logent dans des baraquements (les barracas). Heureusement, dans leur exode ils retrouvent une communaut√© portugaise tr√®s solidaire. Gr√Ęce √† son grand-p√®re, l‚Äôespoir de revenir ne quittera pas la jeune exil√©e.¬†Le roman √©voque avec beaucoup d‚Äô√©motion, de simplicit√© et de po√©sie ce qu‚Äôa pu √™tre l‚Äô√©migration portugaise massive et clandestine de 1957 √† 1974. L‚Äôauteur oppose le cadre de vie idyllique de cette petite fille au Portugal √† la pr√©carit√© des baraquements et la duret√© du quotidien en France. Le texte reste optimiste et pose finalement, √† travers ce bref √©pisode de la vie d‚ÄôAnita, la question du d√©racinement. (C.G. et M.-C.D.)