Le pugiliste au repos.

JONES Thom

Plusieurs parties dans ce recueil de onze nouvelles marqu√©es par la violence et la folie. Les trois premi√®res, dont la nouvelle-titre, ont pour cadre la guerre du Vi√™tnam et ses ¬ę¬†soldats perdus¬†¬Ľ. Tr√®s jeunes, f√©rus de boxe et de philosophie, ils sont d√©molis par ce qu’ils ont v√©cu. Incapables de se r√©adapter, ils tra√ģnent leur violence et leurs blessures dans un monde totalement hors de leurs normes. S’ils ne reviennent pas de la guerre, les h√©ros des autres nouvelles sont tout aussi inadapt√©s que les pr√©c√©dents. Tout aussi amateurs de boxe, souvent philosophes, drogu√©s ou alcooliques, ils vont jusqu’au bout de leur folie, tel cet Am√©ricain sur une plage de Bombay qui jette des dollars par poign√©e pour sauver‚Ķ un cheval ! La seule femme parmi ces h√©ros d’un genre particulier se meurt d’un cancer.¬†C’est dire que ces nouvelles ne sont pas roses ! Dans cette premi√®re traduction de Thom Jones, le lecteur fran√ßais re√ßoit de plein fouet cette peinture extraordinairement √©vocatrice et brutale d’un monde o√Ļ les joies sont minuscules et les ambitions modestes. Quel choc !