Le poisson secret.

MEANS David

Dans l’Am√©rique profonde, aux paysages illimit√©s, Michigan, Ohio, Illinois, des hommes, des femmes se d√©battent dans un environnement souvent glauque, sordide. L’auteur, dans la plupart de ces seize nouvelles, y met en sc√®ne un personnage au lourd pass√©, meurtrier en action ou en pens√©e. D√©rision du pr√©sent minutieusement d√©crit et travers√© par l’irr√©alit√© du monde. Des souvenirs ponctuent ces moments : ils disent l’importance du temps omis, l’angoisse existentielle et, s’opposant aux forces de l’√©ph√©m√®re, la m√©moire des amours pass√©es. L’id√©e du p√©ch√© et la possible r√©demption chr√©tienne sont aussi les th√®mes √©voqu√©s dans De petits incendies (NB f√©vrier 2004) ; les souffrances humaines sont transpos√©es chez un poisson √† l’irr√©pressible √©lan vital et qui donne son titre √† l’ouvrage. ¬†Le romancier est habit√© par le passage entre deux instants : vie et mort, vie et nouveau d√©part. On peut partager les errances pr√©destin√©es de ces √™tres meurtris ou s’en exclure, mais l’indiff√©rence est difficile pour le lecteur entra√ģn√© dans un monde de violence, celle de la nature et celle des hommes.