Le Musulman.

ZALOTOUKHA Valery

Port√© disparu en Afghanistan, Kolka revient dans son village natal apr√®s sept ans d’absence. Entre temps, le r√©gime sovi√©tique s’est effondr√©. Il ne reconna√ģt plus son pays en proie au capitalisme sauvage et √† la fascination du dollar facile. Mais lui-m√™me est m√©connaissable pour sa m√®re, son fr√®re et toute la bourgade : converti √† l’islam, il prie cinq fois par jour et s’abstient de porc et de vodka. Un comportement incongru et qui porte √† la d√©rision pour cette communaut√© exub√©rante et encline aux libations. Son pass√© va le rejoindre de fa√ßon dramatique‚Ķ

Tr√®s color√©s, les personnages sont pris sur le vif dans cette ambiance villageoise pittoresque o√Ļ solidarit√© et g√©n√©rosit√© voisinent avec jalousie et mesquinerie. Racont√©e dans un style familier et vivant, rehauss√©e de quelques outrances bien slaves, cette tragi-com√©die √©voque √©galement de fa√ßon tr√®s imag√©e le manque de rep√®res et le laisser-aller de la Russie post-sovi√©tique.