Le livre de Joe.

TROPPER Jonathan

Pour rĂ©gler ses comptes avec sa famille et Bush Falls, petite ville du Connecticut profond des annĂ©es 1986-87, Joe choisit la voie romanesque. Des portraits sans complaisance campent avec esprit des habitants vibrant aux rites du basket omniprĂ©sent, partageant avec les lycĂ©ens l’incomprĂ©hension tragique de l’homosexualitĂ©. Dix-sept ans passent, la mort de son pĂšre – plus maladroit qu’indiffĂ©rent – ramĂšne Joe au pays qui l’accueille en ennemi public. Vengeances diffĂ©rĂ©es, traquenards sans mystĂšres, retrouvailles avec l’ami sidĂ©en et Carly son premier amour le bouleversent. En un parcours rĂ©dempteur, les souvenirs se rĂ©organisent, il Ă©vacue ses angoisses, retrouve sa parentĂšle
 Pointe un homme nouveau, qui sera le hĂ©ros d’un autre best-seller


 

Voici un roman sur la genĂšse de la crĂ©ation littĂ©raire, toujours liĂ©e Ă  la souffrance. Entre autrefois et maintenant, l’auteur navigue sur le registre de l’Ă©motion qui n’exclut pas un zeste de mĂ©lo. AutodĂ©rision, psychanalyse, font contrepoint Ă  la sociologie rĂ©aliste de cette AmĂ©rique provinciale conformiste qui l’attendrit et dans laquelle, finalement, il se situe. C’est drĂŽle, tonique, vivement menĂ©.