Le faucon d’Istanbul. (T.II.)

BALL David

Le jeune Nico, captur√© par les barbaresques (cf. La prisonni√®re de Malte, NB mars 2006), se retrouve √† la cour du Sultan. Devenu musulman, il se nomme Asha. Il a √©t√© s√©lectionn√© pour √©tudier √† l‚Äô√©cole du palais : la naissance n‚Äôa pas d‚Äôimportance, seule la comp√©tence compte. On y enseigne les langues, les math√©matiques, le droit et les arts martiaux. Asha r√™ve de devenir chef d‚Äôune gal√®re. √Ä Malte, en ces ann√©es 1560, le Grand Ma√ģtre Jean de La Valette fait renforcer les d√©fenses de l‚Äô√ģle. Maltais et esclaves travaillent sans rel√Ęche en pr√©vision d‚Äôune attaque ottomane. Maria, la soeur de Nico, r√©fugi√©e aupr√®s d‚Äôamis juifs apr√®s son viol, aide son p√®re sur les chantiers. C‚Äôest en visitant un ami bless√© qu‚Äôelle rencontre le chevalier Christian de Vries responsable de la Sainte Infirmerie. La flotte ottomane fond sur Malte, les combattants s‚Äôaffrontent durant cent onze jours, enfin les Turcs abandonnent le si√®ge. ¬†Avec force documentation et d√©tails, David Ball raconte cette bataille sanglante dans une fresque historique qui ne manque pas de souffle.