Le Cuisinier, la belle et les dormeurs.

JHA Radhika

Trois nouvelles pour ce livre d’une jeune femme indienne ayant fait ses études aux États-Unis et en Europe, actuellement attachée culturelle à l’ambassade de France à Delhi (cf. L’Odeur, NB avril 2002). « Le Cuisinier » est le chef renommé d’un restaurant genevois que les soupçons grandissants de sa famille sur ses qualités culinaires déstabilisent. « La belle », superbe lycéenne indienne, veut devenir star à n’importe quel prix alors que, pour son amie de classe, « la beauté est là pour rappeler que Dieu existe. » Dans la dernière, un fonctionnaire prétentieux se trouve face à une horrible tuerie dans un pauvre petit village où jusqu’alors régnait la tolérance entre hindous et chrétiens…

 

L’auteur allie avec originalité pensée traditionnelle et modernité. Son écriture est intimiste, recherchant la vérité profonde des êtres à travers leurs actes, et colorée : quelle palette pour décrire odeurs et saveurs des mets ! Elle est différente pour chaque nouvelle, laissant au lecteur la liberté d’en imaginer le dénouement.