Le crash de Monsieur Crunch (Six-Coups ; 1)

JOUVRAY JĂ©rĂŽme, THIBAUT-JOUVRAY Anne-Claire

Eliot a 9 ans aujourd’hui et son shĂ©rif de pĂšre ne trouve rien de mieux que de lui offrir la Rolls des revolvers qu’il compte bien lui faire essayer immĂ©diatement. Le rejeton ne partage pas la passion paternelle et ce n’est pas son premier tir qui va le faire changer d’idĂ©e. De rencontres inopinĂ©es en oublis «  mal-t-Ă  propos » tout va de travers, dont Bianca, apprentie Calamity Jane, qui s’empare de l’arme dĂ©cidĂ©e Ă  faire un malheur, et l’arrivĂ©e d’une paire de voleurs. Bref beaucoup d’embrouilles. On fait ici la connaissance d’une panoplie de personnages dĂ©calĂ©s et « brindzingues » (dont Lardon, le cochon de Bianca)  qui donnent vie Ă  un western : il fallait oser et ça marche. L’humour franco-belge et son graphisme Ă  peine revisitĂ© qui ne connaissent pas de frontiĂšre n’ont pas fini de rĂ©jouir simplement les petits et les grands. Ces derniers peuvent, accessoirement, s’offrir quelques rĂ©flexions collatĂ©rales sur certains grands thĂšmes quasi intemporels du genre : le droit au port d’arme et le spectaculaire Ă  tout coin de rue sont-ils bĂ©nĂ©fiques pour notre sociĂ©tĂ© et ceux qui la composent ? (M.-F.L.-G.)