Le bonheur est ailleurs.

ZWEIG Stefanie

 

 

C’est une gentille famille juive¬†: Emil et Liesel Procter ont deux enfants, David et Rose. Ils vivent avec la m√®re de Liesel. Ils ont eu bien des malheurs¬†: chass√©s d’Allemagne par les nazis, puis du Kenya par le terrorisme, ils se sont fix√©s √† Londres. Un voyage √† Nairobi permet aux enfants de d√©couvrir les lieux o√Ļ a grandi leur m√®re‚Ķ Mais la famille entre bient√īt dans une zone de turbulences: Rose, s√©duite par un vilain Fran√ßais, s’enfuit, enceinte. David, √† l’inverse, devient un juif pieux et √©pouse la fille d’un rabbin‚Ķ Tout se terminera bien, apr√®s quelques √©motions fortes¬†!

 

Cette histoire dégoulinante de bons sentiments aurait pu être mieux traitée : les aventures des Procter sont exemplaires des épreuves subies par leurs coreligionnaires et le quotidien de cette famille typique ne manque pas de pittoresque. Mais la niaiserie du style, une écriture maladroite, parfois confuse, la rendent presque illisible.