Le bonheur des Belges

ROEGIERS Patrick

Un garçon de onze ans, sans nom et sans passé, se promène en Belgique à travers différents lieux et différentes époques. Son chemin croise celui de Victor Hugo, de Jacques Brel, de Verlaine et de bien d’autres encore. Il s’émerveille de la beauté de ce pays et de sa richesse artistique et intellectuelle. Il se retrouve sur le champ de bataille de Waterloo, visite l’Exposition Universelle de 1958, monte dans le dirigeable de Nadar, questionne sans cesse et se fait des amis partout où il passe. Voici un bon roman sur la Belgique et son histoire. Patrick Roegiers (La nuit du monde, NB avril 2010) connaît bien son sujet et emmène son lecteur dans un voyage émaillé d’anecdotes historiques intéressantes. L’auteur s’amuse à faire revivre de grands personnages, mélange les époques et, s’il utilise un langage truculent, abuse de listes et de calembours jusqu’à lasser parfois.Toutes les couleurs et les odeurs du « plat pays » se pressent sous sa plume dans une ambiance bon enfant. Bien que le procédé du voyage à travers le regard d’un garçonnet soit un peu éculé, ce roman se lit avec plaisir et interroge sur l’existence même de la Belgique en tant que Nation…