L’amant indien.

SLAUGHTER Carolyn

&&&

 

En 1920, une jeune mariée galloise accompagne son mari, sous-officier dans l’armée britannique, qui regagne sa ville de garnison aux Indes. À peine arrivée, elle tombe follement amoureuse d’un médecin indien, éduqué à l’anglaise mais beaucoup plus tendre que son époux. Le mouvement d’indépendance indienne commence à secouer le joug britannique pendant que des émeutes interreligieuses font rage. Bravant toutes les conventions, notamment raciales, le couple adultère s’enfuit…

 

Si l’idylle centrale paraît très enjolivée, le lecteur trouvera néanmoins dans ce roman une ambiance véridique créée par une trame historique réaliste et des détails instructifs sur l’armée anglaise, les rapports avec les serviteurs ou sur l’émergence d’un sentiment nationaliste. Déjà dans La nuit du couteau : récit d’une enfance africaine (N.B. août-sept. 2003), Carolyn Slaughter avait été remarquée pour l’intensité de son récit. Ici, elle a brodé autour de la tragique histoire de sa grand-mère en imaginant une “happy end”.