La vie conjugale

PITOL Sergio

& &

 

Dans le Mexique des ann√©es soixante/quatre-vingt-dix, Nicol√°s et Maria Magadelena, issus d’un milieu populaire, veulent s’inscrire dans la bourgeoisie gr√Ęce √† une fortune nouvellement acquise. Lui multiplie affaires et ma√ģtresses, elle, devenue Jacqueline, a foi en la culture et s’impr√®gne des connaissances basiques aupr√®s d’une ‚Äúpr√©cieuse‚Ä̬†; n’√©coutant que ses pulsions sexuelles et vindicatives, elle prend des amants qui doivent occire l’infid√®le mari¬†: scenarii vari√©s, √©checs r√©p√©t√©s. Un retournement de situation les ram√®ne √† plus de modestie et √† un am√©nagement de leur couple vieillissant.

 

La farce a de bien lourdes ficelles¬†: l’outrance des sentiments qui engendrent des situations d√©lirantes est un proc√©d√© habituel de l’auteur de Mater la divine gr√Ęce (N.B nov. 2004). Le romancier a voulu caricaturer la sottise et la pr√©tention des bourgeois, leur immoralit√©. On rit parfois dans le paysage affectif bien aride de ce court r√©cit au style imag√©.