La théologie du sanglier

N√ČMUS Gesuino

Le 21 juillet 1969 en Sardaigne, alors que l’homme marche sur la Lune, Bacchisio est retrouv√© mort √† demi enterr√©, √† l’entr√©e du bourg. Le policier qui dirige l‚Äôenqu√™te est assist√© par le pittoresque don Cossu, le cur√© du village. Celui-ci a pour prot√©g√©s Matteo, le fils du disparu, musicien prodige, et son ami, le mutique Gesuino. Chacun y va de son hypoth√®se…¬†¬†L’auteur prend pour nom de plume celui de Gesuino N√©mus. Ce roman est une ode √† la Sardaigne, sa nature, ses habitants, leurs coutumes, leur passion pour la chasse et particuli√®rement celle du sanglier. La description du quotidien d‚Äôune bourgade isol√©e o√Ļ chacun cache un secret de famille prend le pas sur une enqu√™te men√©e mollement et qui ne sera r√©ellement trait√©e que dans le dernier tiers du roman. Le recours permanent √† la langue sarde, pour √©voquer d‚Äôinnombrables plats et boissons, ainsi que les multiples digressions sur des √©v√©nements locaux d√©routent le lecteur et nuisent au¬† suspense. (C.M. et M.S.-A.)