La promesse de Shanghai.

FIÈRE Stéphane

Dans les années quatre-vingt-dix, après la perte de leur lopin de terre, le jeune Fu Zhanxin et son père arrivent en gare de Shanghai avec l’espoir d’un travail, comme des milliers de leurs congénères… Là, les chefs de chantiers s’approvisionnent comme à une foire aux bestiaux ! Ils seront embauchés sur un chantier où l’on bâtit un nouveau quartier afin d’attirer les capitaux des touristes étrangers. Sans permis de travail, sept jours sur sept, ils s’acharnent à démolir à main nue, même au plus fort de l’été… Heureusement il y a les copains, les filles, les bières dégustées sur le trottoir, les petits restaurants, les plaisanteries… Notre héros rencontre Aiguo, une jeune et belle fille qui vend des beignets ; née à Shanghai, elle n’a qu’un but : s’enrichir et elle est prête à tout pour y parvenir.  L’auteur analyse l’évolution d’un jeune paysan qui découvre un monde où tout sens moral a disparu au profit de la soif d’enrichissement, dans la Chine contemporaine.