La femme du marin

SCHOLES Katherine

Alors qu’elle termine un reportage risqué sur la tragédie humanitaire éthiopienne, Stella, journaliste indépendante, apprend la disparition de son père en mer de Tasmanie. Elle quitte tout pour participer aux recherches avec la communauté de pêcheurs du petit port battu par les tempêtes où vivait la famille. Quinze ans auparavant, elle a fui la colère paternelle et l’île australienne après le terrible drame dû à son amour de jeunesse pour un intrépide marin. Sa mère, obéissante et docile épouse, n’avait pas su l’aider. Aujourd’hui, c’est le talent de cuisinière maternel qui va résoudre en partie les multiples soucis de l’héroïne, dont les retrouvailles sentimentales seront difficiles.

 

L’auteur évoque l’ambiance locale et la solidarité humaine avec talent, campe des personnages pittoresques, décrit finement les relations familiales et sociales, et donne aussi d’innombrables recettes de cuisine ! Outre les descriptions d’une nature splendide et cruelle, les rebondissements sont multiples, associant exotisme et sentiment. Un récit divertissant qui rejoint l’optimisme de La dame au sari bleu (NB juillet 2005).