L’irrésistible histoire du café myrtille

SIMSES Mary

À New York, Ellen, ravissante avocate trentenaire, promet à Ruth, sa grand-mère mourante, de porter une lettre en main propre à son premier amour. Elle part avec l’enveloppe pour leur ville natale : Beacon dans le Maine. Lors d’un repérage, elle fait un faux pas et tombe à l’eau. Transie, choquée, elle embrasse fougueusement celui qui l’a sauvée de la noyade. Mais elle n’en parle pas à son fiancé, un brillant New-Yorkais.   Mary Simses, avocate en Floride, décrit dans son premier roman une certaine jeunesse de la côte est : élégante, aisée mais prétentieuse et sûre d’elle. Elle la compare au milieu simple, plus naturel, d’une petite ville de province, celui de la jeunesse de la vieille dame avec sa cuisine pleine d’odeurs et de couleurs. Là-bas, toutes les pistes ramènent Ellen à son charmant sauveteur. Elle se sent attirée mais se raisonne, aime trop New York et sa carrière pour vivre ailleurs. Son existence bien planifiée pourrait voler en éclat. Cependant elle se sent soutenue et pense que Ruth l’encouragerait à prendre sa vie en main. Humour, écriture agréable et imagée, personnages attachants font de cette lecture un vrai moment de bonheur.   (M.-P.R. et V.M.)