La disparition. (Seuls ; 1.)

VEHLMANN, GAZZOTTI Bruno

Dodji l’orphelin d√©brouillard, Yvan l’intellectuel, Le√Įla la bricoleuse, Camille la timide si raisonnable, et Terry le plus jeune, assez capricieux¬†: cinq enfants √Ęg√©s de six √† dix ans, d’origine et de milieux divers vont se r√©veiller seuls un matin. La ville d√©serte semble abandonn√©e, mais il y r√īde quelques animaux de cirque affam√©s. Faire connaissance, cuire du riz, se supporter, affronter un couple de rhinoc√©ros, ou encore conduire une automobile quand les pieds ne touchent pas les p√©dales, que de probl√®mes ! N√©cessaire, mais pas √©vident, de s’organiser !

Des dialogues aux r√©parties amusantes, des encha√ģnements de m√©saventures abracadabrantes, un ton l√©ger et humoristique en phase avec le graphisme semi-r√©aliste pour cette histoire √©trange, aux h√©ros bien croqu√©s, parfait reflet de notre soci√©t√©.¬†Le premier tome de cette nouvelle s√©rie, a priori destin√©e √† un jeune public, d√©gage un sentiment d’ins√©curit√©, d’angoisse qui pourrait donner quelques cauchemars aux lecteurs de moins de 10 ans.