En famille.

RUBINSTEIN Marianne

En Bretagne, Louise, quatre-vingt-douze ans, meurt chez elle, veill√©e par C√©cile, sa fille, femme solide et avenante, aujourd’hui divorc√©e. Des quatre enfants de Louise, l’a√ģn√©, Andr√©, est rest√© ouvrier comme ses parents, Suzanne, √©galement, mais Gaby est devenu m√©decin et C√©cile professeur d’universit√©. Apr√®s quelques diff√©rends familiaux dus √† la d√©pression de Suzanne, l’enterrement a lieu. C√©cile accueille les cinq petits-enfants et deux arri√®re-petits-enfants en parfaite ma√ģtresse de maison. Jeanne, sa fille, lui est hostile alors que les cousins s’appr√©cient. En alternance, les √©v√©nements ant√©rieurs de quarante ans soulignent la complicit√© entre Gaby et sa soeur et leurs sentiments ambigus, affection mutuelle et attirance en m√™me temps.¬†La description des relations familiales assez banales est faite sur un ton monocorde. Ce microcosme, parfois agit√© par des m√©sententes ou des inhibitions, mais dont √©mane aussi une certaine chaleur humaine, est bien rendu. Et pourtant le lecteur reste sur sa faim : les destin√©es de cette famille ne le passionnent gu√®re.