Dans la prison en flammes

CHAPMAN Ryan

Un Sri-Lankais, incarcéré pour meurtre à Westbrook, dans l’État de New York, s’est enfermé dans la médiathèque de la prison en proie aux mutins et aux flammes. Il a fondé une revue dans le cadre pénitentiaire, l’Enclos, avec l’appui du Directeur, soucieux de se faire valoir ; c’est sur un site internet qu’il fait le « récit officiel des événements tels qu’ils se sont produits » avant une issue qu’il pense fatale pour lui…  Journaliste, Ryan Chapman publie un premier roman original. Le narrateur, féru de littérature et de pensée contemporaine, se livre à un long monologue à bâtons rompus. Tous les sujets, progressant par associations d’idées et digressions, s’entremêlent : le présent où l’on ne saura pas qui a initié la révolte et allumé le feu ; le passé du jeune homme, portier à New York dans une résidence huppée où il a commis un crime laissé dans l’ombre. Et l’évocation de sa vie dans un univers inhumain : la violence des détenus, le cynisme des acteurs extérieurs manipulateurs, une amitié amoureuse, et l’histoire d’un journal écrit derrière les barreaux. Le texte cru, empreint d’humour corrosif et de dérision, est saisissant, brillant formellement, mais parfois obscur aussi, déroutant et peu accessible. (L.G. et A.Le.)