Constantin le Grand : l’Empire du Christ (Les Romains ; T.V)

GALLO Max

Suite et fin de la saga historico-romanesque sur les Romains (cf. Marc Aurèle : le martyre des Chrétiens (Les Romains ; T.IV), voir analyse ci-après), voici Constantin (306-337) qui reçut le baptême juste avant sa mort. Toute sa vie, il fut accompagné par un certain Denys l’Ancien. Celui-ci raconte ces années de grand changement de l’empire romain et comment de persécuteur des chrétiens il est devenu l’empire du Christ.

 

Le sujet est intéressant, mais le travail est bâclé. Que signifie ce début où Denys s’installe pour faire des recherches chez un païen qui disparaît ensuite jusqu’à la conclusion ? Le mode permanent du récit introduit une certaine monotonie, malgré des passages au souffle épique. Max Gallo a fait mieux.