Constantin le Grand : l’Empire du Christ (Les Romains ; T.V)

GALLO Max

Suite et fin de la saga historico-romanesque sur les Romains (cf. Marc AurĂšle : le martyre des ChrĂ©tiens (Les Romains ; T.IV), voir analyse ci-aprĂšs), voici Constantin (306-337) qui reçut le baptĂȘme juste avant sa mort. Toute sa vie, il fut accompagnĂ© par un certain Denys l’Ancien. Celui-ci raconte ces annĂ©es de grand changement de l’empire romain et comment de persĂ©cuteur des chrĂ©tiens il est devenu l’empire du Christ.

 

Le sujet est intĂ©ressant, mais le travail est bĂąclĂ©. Que signifie ce dĂ©but oĂč Denys s’installe pour faire des recherches chez un paĂŻen qui disparaĂźt ensuite jusqu’à la conclusion ? Le mode permanent du rĂ©cit introduit une certaine monotonie, malgrĂ© des passages au souffle Ă©pique. Max Gallo a fait mieux.