Chansons d’amour au Lolita’s Club.

MARSÉ Juan

Au Lolita’s club, un bar minable des environs de Barcelone, des filles lasses et résignées font commerce de leurs charmes, prisonnières de réseaux et de macs. Miracle de gaieté et de tendresse, Valentin, un costaud attardé mental sert de nounou dévouée à ces filles et surtout à Milena, une jeune Colombienne droguée et désespérée dont il est amoureux. Valentin a un jumeau Raul, flic sombre, alcoolique et violent, qui veut l’arracher à tout prix à cet environnement dont il connaît la noirceur et les risques. Pourtant le danger n’est pas là : Raul néglige la menace que représente pour lui et ses proches son passé de spécialiste du grand banditisme. Et son obstination entraîne de terribles conséquences.  Ce roman pourrait n’être qu’une sombre descente aux enfers mais il est aussi une merveilleuse histoire d’un amour pur et désintéressé qui laisse entrevoir une faible lueur d’espoir. Le talent de Juan Marsé, largement reconnu en Espagne par ses pairs et son lectorat, tient à un savant mélange du réalisme le plus noir et d’une poésie pleine d’humanité et de bonté.