Autour de moi

CANDRÉ Manuel

Entre juillet 2007 et septembre 2010, l’auteur consigne assez régulièrement des bribes de souvenirs d’enfance qui lui reviennent sans ordre, comme des flashs ayant marqué sa mémoire : quelques scènes de sa vie avec sa mère qui meurt très jeune, puis son enfance dans la maison de ses grands-parents à la campagne, la cohabitation avec son père chômeur et alcoolique, enfin l’éloignement et l’entrée à l’université. Les images qui défilent sont dominées par des scènes de violence dans une ambiance grise et morose. Cette sorte d’auto-analyse met en lumière les réactions d’un enfant dans l’univers qui lui est imposé par la mort de sa mère. Confronté à l’absence et à de vaines attentes, bourrelé remords, il exprime son mal-être par des gestes violents envers des animaux, mais sans manifester aucun sentiment. De cet opuscule qui déconcerte par sa construction inhabituelle, son écriture incisive, se dégage une profonde tristesse.