Assez de bleu dans le ciel

O'FARRELL Maggie

Comt√© de Donegal, Irlande. L’actrice et r√©alisatrice anglaise Claudette Wells a trouv√© refuge dans une vieille demeure compl√®tement isol√©e pour fuir un premier mariage et abandonner brutalement la carri√®re cin√©matographique, au sommet de sa gloire. Elle est remari√©e √† Daniel Sullivan, un universitaire am√©ricain, et ils ont deux jeunes enfants. Le mari doit se rendre seul √† Brooklyn, dans sa famille. Au dernier moment, il d√©cide, sans pr√©venir personne, d’aller d’abord √† San Francisco o√Ļ vivent les deux adolescents n√©s de son premier mariage et qu’il ne voit jamais.¬†¬†¬†¬†Romanci√®re √† succ√®s, Maggie O’Farrell (En cas de forte chaleur, NB mars 2014) ma√ģtrise l’enchev√™trement des histoires sentimentales et familiales. √Ä chaque chapitre, un changement de lieu, de point de vue narratif, une p√©riode plus ou moins lointaine (entre 1944 et 2016, dans le d√©sordre). La construction est sophistiqu√©e, le style alerte et moderne. Une maestria un peu superflue pour un roman-fleuve dans lequel il y a finalement peu de myst√®res √† cacher avant de les r√©v√©ler, sinon l’origine du d√©clin d’un amour, l’explication psychologique d’un b√©gaiement, d’une maladie de peau ou d’une anorexie. Les portraits d’enfants et d’adolescents sont r√©ussis et vivants, mais les comportements sentimentaux des adultes sont peu cr√©dibles ou convenus. (T.R. et A.Be.)