Adieu la chair

KINO Julia

& & &

 

Dans Here, petite ville qui pourrait √™tre situ√©e n‚Äôimporte o√Ļ en France, six adolescents tra√ģnent leur mal de vivre et leur ennui le samedi soir. Malt, Aberdeen, Bianke, Ingo de Ring, Coeur-coupant et Anj√©lina la narratrice sont ins√©parables ; les surnoms qu‚Äôils se sont donn√©s sont leur nouvelle identit√©, leur famille n‚Äôayant plus aucune r√©alit√©. Quand Ingo un soir assassine gratuitement un passant, ils d√©cident tous de tuer des anonymes et de les d√©valiser pour se constituer un tr√©sor de guerre. Impunis, ils passent leurs premi√®res semaines de vacances dans une chambre d‚Äôh√ītel, d√©rivant de rencontres fugitives en amours sans lendemain, puis partent en train vers l‚Äôest pour √©chouer √† Budapest. Au fil des semaines, leur bande se d√©fait, Anjelina reste seule et se reconstruit lentement.

Terrifiant et fascinant parcours, sans aucun recul, dans l‚Äôabsence de futur d‚Äôun groupe d‚Äôadolescents qui m√©prisent leur propre corps et celui des autres, ex√©cutant des passants qui ne leur sont rien, punissant leur chair par des amours brutales, la privation de nourriture ou l‚Äôalcool. Cette chronique au jour le jour, √©crite √† la premi√®re personne, peut toucher des jeunes par la beaut√© de son √©criture et la fascination pour ce ¬ę¬†no futur¬†¬Ľ, que certains ressentent. Mais ce texte demande de la maturit√©, pour √©viter que la fascination ne devienne un mod√®le √† suivre.