Armen

GESTERN Hélène

Pour la romancière (L’eau qui dort, Les Notes octobre 2018), l’œuvre poétique – en français – et romanesque – traduite […]

L’eau qui dort

GESTERN Hélène

Obsédé par le souvenir d’Irina, son premier amour, peintre lituanienne brutalement disparue il y a vingt ans, excédé par sa […]