Une jeunesse indienne : fils de maharadjah, aide de camp de Lord Mountbatten

SARILA Narendra Singh

Fils du maharadja d’un petit état princier au nord de l’Inde, né vers 1920, Narendra Singh Sarila évoque, avec une certaine nostalgie, quelques-uns de ces royaumes de potentats qui dominèrent le pays jusque dans les années 1940. Ces derniers acceptèrent difficilement la partition puis l’inéluctable indépendance. Après des études à Mayo College, « Eton de l’Inde », héritier présomptif du Sarila l’auteur fait une licence de lettres et une maîtrise d’économie. Il est nommé aide de camp de lord Mountbatten, avant d’exercer des fonctions à l’ONU, puis d’être ambassadeur.

 

Ces souvenirs – jusqu’en juin 1948 – d’un monde disparu, sont très documentés et constituent une sorte d’essai biographique, un peu pesant, manquant de cartes et de glossaire. Mais, il est intéressant car il révèle un esprit de tolérance qui a permis l’émergence de hauts fonctionnaires et la prodigieuse évolution de l’Inde actuelle.