Une fois ne suffit pas

SUSANN Jacqueline

Après trois ans passés dans un hôpital suisse, January Wayne, fille adorée d’un producteur à succès, rentre aux États-Unis. Elle découvre alors que son père, ruiné, vient d’épouser une femme richissime et puissante. January, qui entend conquérir son indépendance, doit affronter sa belle-mère qui voudrait la marier à son neveu. Prise malgré elle dans le tourbillon du show-business et de la « presse people », elle plonge dans l’enfer de la dépendance, sans parvenir à s’affranchir de l’image trop idéalisée de son père.  Ce roman écrit en 1973, porté à l’écran en 1994, vient d’être réédité. Jacqueline Susann (1918-1974) y décrit, à partir d’éléments autobiographiques, un monde où l’argent permet de tout obtenir : les consommations les plus dispendieuses, le sexe, les relations et le pouvoir. Les dialogues directs, naïfs et souvent cyniques présentent des personnages sans nuances avec leurs motivations futiles, leur vie dépravée et amorale et leur odieuse bonne conscience. Inutilement long, avec quelques pages franchement pornographiques, ce roman présente une vision caricaturale et un peu datée du show-business aux États-Unis dans les années 60 et dénonce sans détour les mirages de la liberté, de l’argent et de la drogue.  (A.-M.G.)