Une épaisse couche de sentiments.

THIRAULT Philippe, GNAEDIG Sébastien

&

 

Durs¬†! L√Ęches¬†! Tels sont ces actionnaires qui trouvent le bilan huileux, donc √† ‚Äúd√©graisser‚ÄĚ. Ils sont les ma√ģtres, un bon DRH doit donc ex√©cuter avec z√®le leurs ordres, surtout chez Sweet Fat, le leader europ√©en du Gras. Il conna√ģt les techniques pour √©courter les entretiens de licenciements et d’autres pour d√©tecter les futurs √©limin√©s. Le jeune charg√© des basses besognes prend son travail √† coeur¬†: il r√©vise m√™me le soir avec sa femme. Quant √† son patron, cynique et profiteur, qui vit dans le milieu des cadres √©go√Įstes et insouciants, il lui tombe une sacr√©e tuile sur le nez¬†!

 

Certes, il existe de tels exemples dont il est important de d√©noncer les abus et stigmatiser les m√©thodes r√©pugnantes, mais le propos de cette satire excessive n’atteint pas son but car elle utilise des proc√©d√©s simplistes¬†: pathos appuy√© et sensiblerie exacerb√©e. Le graphisme utilise des traits √©pais, simples, sans √©l√©gance, rajoutant une certaine lourdeur aux faits d√©nonc√©s. Une derni√®re pirouette n’att√©nue pas l’ambiance g√©n√©rale de m√©chancet√© pure d’une caricature tr√®s noire √† l’humour pesant.