Un jour en mars.

HOVE Peder

& &

 

21 mars 1945 : une cinquantaine de Mosquito et de Mustang, avions bombardiers et d’escorte de la Royal Air Force, décollent de la base de Fairfield située dans l’est de l’Angleterre. Leur cible : le siège de la Gestapo danoise situé dans la Tour Shell à Copenhague. Mission réussie mais… deux bombes ont atteint l’École française de Copenhague tuant une centaine de jeunes écoliers. La préparation de la mission est d’autant mieux documentée que l’auteur, Peder Hove, a été pilote de chasse avant de devenir instituteur. L’état d’esprit des protagonistes – pilotes, résistants incarcérés dans la Tour, membres de la Gestapo, enseignants et écoliers et l’apport personnel de l’auteur à cet épisode, sont minutieusement décrits. L’auteur donne à chacun un visage, ajoutant l’émotion à ce fait historique qui se lit comme un roman.

 

Publié en 1988 au Danemark, ce livre est le premier ouvrage de Peder Hove, traduit en français.