Le blues du boxeur

ENGGAARD Michael

Ancien champion de boxe, Franz Thogersen a « raccroché les gants ». Il exploite à Copenhague un atelier de carrosserie automobile. Il est resté marqué par la sanglante finale du championnat national qu’il a remportée contre Cliff Madsen. Son père et ex-manager, Geerhardt Thogersen, immobilisé après un accident, doit lui avouer s’être laissé entraîner dans un trafic de cigarettes avec la famille Madsen ! Et c’est Franz que l’on fait chanter… Heureusement qu’il rencontre Ellen, l’infirmière à domicile qui fait les pansements de son père.  Michael Engaard, journaliste, est né à Copenhague en 1971. C’est son premier roman. Il fait preuve de réelles qualités de conteur quand, dans un style vivant, il explore avec l’infirmière à domicile les souffrances du quotidien, ou avec ses héros le milieu de la boxe ou celui du marché automobile. Ces péripéties, la diversité des sujets abordés font parfois perdre le fil de l’intrigue. Une intrigue où la rudesse apparente du réalisme social laisse entrevoir un dénouement porteur d’espoir. Un roman bien écrit, qui aborde avec humour des sujets sérieux mais qui aurait sans doute gagné à être un peu allégé. Un talent prometteur.  (D.A. et E.L.)