Transports amoureux. (Salvatore ; 1.)

CR√ČCY Nicolas de

Changement radical de style pour cet auteur aux oeuvres toujours originales mais souvent difficiles d’acc√®s (Cf. Prosopopus, N.B. nov. 2003). Voici une belle histoire fra√ģche et limpide : celle de la myope Amandine, la future maman de douze (ou treize ?) porcelets dont la voiture fait de dr√īles de petits bruits et de Salvatore, le g√©nial garagiste misanthrope et amoureux d’une Belle partie en Am√©rique du Sud. Son unique but dans la vie est de partir la retrouver et, pour cela, de construire un v√©hicule fantastique dont chaque pi√®ce est ¬ę¬†emprunt√©e¬†¬Ľ aux voitures qu’il r√©pare‚Ķ Amandine met au monde sa port√©e dans des circonstances rocambolesques, mais qu’est devenu le petit dernier ?

Le style, avec ses animaux-personnages, ses dessins aux traits na√Įfs, ses couleurs douces, se veut enfantin, rappelant les livres du premier √Ęge. Les grands-parents – √©quip√©s de leurs meilleures lunettes pour d√©chiffrer un lettrage serr√© – auront beaucoup de bonheur √† raconter et expliquer cette aventure farfelue aux plus jeunes. Tous appr√©cieront l’humour qui d√©borde de chaque page et attendront impatiemment la sortie du prochain album.