Sueurs aux tripes (La trilogie noire ; 3.)

BONIFAY Philippe, MALET Léo, DAOUDI Youssef

Apr√®s La vie est d√©gueulasse (2005) et La vie n’est pas pour nous (2006), voici le dernier volet de trois r√©cits ind√©pendants de L√©o Malet.

 

Les cauchemars de Marco, petite arsouille sans envergure, sont hant√©s par un personnage inqui√©tant qui, de plus, surgit devant ses yeux aux pires moments, tel un fant√īme qui fera de lui un meurtrier. Apr√®s avoir rencontr√© une belle aux ambitions financi√®res d√©mesur√©es, ainsi que l’ancien compagnon de celle-ci, un vrai dur, il se trouve entra√ģn√© dans un casse qui finit mal par sa faute : Marco tue un homme en croyant viser son mauvais g√©nie. Il conna√ģtra la fuite, la pauvret√© et la trahison.

 

Le sc√©nario dense, traduit par des dessins expressifs et agr√©ablement color√©s, montre un homme √† la raison chancelante qui s’enfonce progressivement dans la folie, au milieu de quelques beaux d√©cors des ann√©es trente. Le d√©coupage exploite subtilement plusieurs styles pour accompagner cette descente aux enfers progressive, rythm√©e de faux espoirs et de d√©sillusions.