Roulio fauche le poil

JULIA

Revenue du QuĂ©bec le coeur en berne, Roinita de Printemps, rebaptisĂ©e Roulio, exerce comme esthĂ©ticienne au Fauche le poil, institut oĂč elle se distingue par son acharnement Ă  traquer le poil. Ses retards rĂ©pĂ©tĂ©s la ramĂšnent chez Dame PĂŽpĂŽle  : il faut bien vivre et faire vivre quatre chats assassins. Sans compter une grand-mĂšre forte en gueule qu’elle approvisionne en apĂ©ritif anisĂ© Ă  l’insu du personnel des Bleuets. Et son ami SDF qu’elle dĂ©panne Ă  l’occasion. Alors pourquoi repousse-t-elle le voisin qui l’observe, amusĂ©, depuis son balcon ? Roinita-Roulio (de Zan, de Printemps) manie l’invective comme le capitaine Haddock dont elle partage l’inventivitĂ© langagiĂšre, pas seulement en matiĂšre de jurons. Et c’est parti pour une histoire au style truculent, entrecoupĂ©e de scĂšnes d’anthologie oĂč chacun de ces personnages hauts en couleur tient sa partition. Roulio ouvre son coeur et sa chambre avec verve et gĂ©nĂ©rositĂ©. On la suit avec bonheur, emportĂ© par ce dĂ©lire de trouvailles verbales. (R.F. et C.B.)