Le tas de pierres

WILLIAM LEVAUX Aurélie, LEVAUX Christophe

Un petit village entre Li√®ge et Charleroi, dans une ancienne r√©gion mini√®re. Deux adolescents, fr√®re et soeur y partagent, dans la monotonie des jours, leur sortie de l‚Äôenfance : amiti√©s, rivalit√©s, premiers √©mois de la sexualit√©, le quotidien d‚Äôun groupe de copains‚Ķ Peu d‚Äô√©v√©nements sinon le d√©raillement meurtrier du petit train qui prom√®ne les touristes de passage dans le site d√©saffect√©.¬†¬†Ce roman est √©crit √† deux voix, deux personnages et deux auteurs eux-m√™mes fr√®re et soeur. Clins d‚Äôoeil partag√©s, pass√© recompos√©, sans doute. Mais cette tranche de vie d√©passe largement l‚Äôint√©r√™t biographique de la superposition de deux points de vue. Le tas de pierres, sans en dire plus,¬† introduit une r√©flexion sur la culpabilit√©, sur l‚Äôeffacement du souvenir aussi qu‚Äôon ravive pierre √† pierre. La gouaille, l‚Äôhumour des deux √©critures font √©galement merveille pour camper les personnages secondaires et d√©crire avec une grande dr√īlerie, parfois cr√Ľment, les petites absurdit√©s de la vie. (C.B. et F.E.)