Risque zéro

LOSSKY Olga

Dans un futur proche, le logiciel Providence garantit ses abonn√©s contre les al√©as de la vie, leur promettant un risque z√©ro gr√Ęce √† des puces sous-cutan√©es, les ¬ę¬†plumes d’ange¬†¬Ľ. Agn√®s Carmini est anesth√©siste dans un petit h√īpital, elle participe avec un myst√©rieux chirurgien √† une op√©ration qui tourne mal et elle est arr√™t√©e par la police. Elle ne peut compter sur son mari cr√©ateur de jeux vid√©os, ni sur ses grands-parents, du genre hippies attard√©s ; seul son arri√®re-grand-p√®re, rebelle √† tout modernisme, semble la soutenir. Tr√®s angoiss√©e, Agn√®s va prendre une d√©cision surprenante…¬†¬†Ce roman est d√Ľ √† une romanci√®re fran√ßaise qui s’√©tait int√©ress√©e √† l’histoire de la Hongrie (Le revers de la m√©daille, NB mars 2016). Bien loin de ce th√®me historique, elle d√©ploie encore ici un style fluide et vivant, tout en se projetant dans un avenir inqui√©tant, o√Ļ les logiciels dictent leur comportement √† des personnes dociles. L’auteur veut d√©noncer une √©volution de la civilisation vers une vie artificielle, mais seuls quelques d√©tails indiquent l’√©poque, comme ces voitures autonomes bizarrement surnomm√©es ¬ę¬†sali√®res¬†¬Ľ. Le lecteur pourrait attendre plus d’extravagances. (D.C. et C.M.)