Retour au Palazzo d’oro.

THEROUX Paul

Paul Theroux, grand voyageur am√©ricain, √©voque en six nouvelles des contextes tr√®s divers et les cons√©quences des pulsions sexuelles √† des √Ęges vari√©s. La principale se d√©roule en Sicile, entra√ģne un jeune Am√©ricain √† nouer une relation torride mais muette avec une comtesse √Ęg√©e, √©l√©gante et oisive, accompagn√©e de son m√©decin et entremetteur g√©n√©reux. Quarante ans plus tard, le narrateur se rem√©more cette aventure en pr√©sence d’une cr√©ature √† demi nue qui r√©veille des nostalgies. Trois histoires racontent l’adolescence confront√©e aux r√©alit√©s √©rotiques ou aux abus p√©dophiles, d√©clenchant √©tonnement, r√©volte ou rodomontades. Enfin, des embrasements tardifs provoquent chez deux hommes vieillissants des d√©g√Ęts ou des situations singuli√®res. Le narrateur affirme aussi le lien entre sexe et √©criture.

Si l’auteur relate cr√Ľment les √©bats amoureux, il met l’accent sur les √©tats d’√Ęme, s’int√©resse surtout aux comportements : fougue de la jeunesse, emballements des plus √Ęg√©s, observe les r√©actions avec finesse, ironie et m√©lancolie, teinte ses descriptions d’humour. Sa perspicacit√©, son originalit√© et son talent d’√©criture soulignent ses qualit√©s de conteur, rappelant le pittoresque H√ītel Honolulu (N.B. juil. 2002).