Quelques obscurcissements

FLEISCHER Alain

En juillet 1957, un tr√®s jeune Fran√ßais d‚Äôorigine hongroise rencontre l‚Äôamour √† Londres en la personne de Barbara, de sept ans son a√ģn√©e. Sept ans plus tard, Alain retourne √† Londres pour f√™ter ses vingt ans en famille‚Ķ et y croise Barbara, avec laquelle il concluera d‚Äôune mani√®re‚Ķ attendue et torride.¬†Alain Fleischer voudrait d√©montrer ici que les souvenirs ‚Äď amoureux et autres ‚Äď ont une vie qui leur est propre et qui influe sur l‚Äôexistence des individus : cette r√©√©dition de Quelques obscurcissements (paru chez Verdier en 1991) est ainsi un retour sur les lieux de L‚Äôamant en culottes courtes (NB octobre 2006). Dans une deuxi√®me partie, l‚Äôauteur explique les circonstances de la r√©daction de ¬ę la Fontaine von Teck ¬Ľ, r√©cit hallucinatoire difficilement compr√©hensible r√©dig√© au lendemain de sa rupture avec Barbara. L‚Äôouvrage dans son ensemble est verbeux, oscillant entre exercice de style et r√©cit √† digressions. Quelques jolis passages sur l‚Äô√©criture, ¬ę derni√®re occasion de revivre la premi√®re fois ¬Ľ, empreinte ind√©l√©bile dans la vie‚Ķ et le ¬ę fog ¬Ľ londonien rattrapent un peu l‚Äôensemble.