Portrait d’un buveur

SCHRAUWEN Olivier, RUPPERT Florent, MULOT Jérôme

Guy est un buveur compulsif ; il mendie jusqu’à obtenir le petit écu qui lui permettra l’accès à une chopine. Mais ses manques à répétition et son besoin d’alcool le poussent à des actes inconsidérés, parfois jusqu’au meurtre. Vexées, ses victimes le suivent depuis l’au-delà. Lorsque Guy embarque sur un beau trois-mâts comme charpentier, elles se lamentent de ses nouvelles incartades. Et leur nombre augmente au rythme des rencontres : pirates, maures…   Il y a un parti pris d’originalité. La mort, bien vivante, fait partie des personnages principaux. Le dessin laisse parfois un peu dans le flou, entre des personnes sans visages, des couleurs inexistantes ou qui constituent les seuls thèmes de certaines pages. Côté scénario, il en fait un peu trop, mais cela accompagne bien le personnage de Guy. Un ouvrage d’artiste, dont l’originalité confine à l’absurde et où l’invraisemblable tient lieu de fil conducteur. Au final l’histoire, comme les dessins sont un peu rudes et nécessitent une grande prise de recul ; mais pourquoi pas ? (E.B. et A.R.)