Perdre pied

NYS-MAZURE Colette

La mer, la lumi√®re et le vent attirent de nombreux vacanciers au bord de la Manche. Certains se retrouvent dans la charmante maison d’h√ītes que tiennent une dame au regard malicieux et son mari, artiste peintre un peu farouche. Les chemins des uns et des autres vont se croiser et donner lieu √† des rencontres √©ph√©m√®res mais inoubliables. Une adolescente anorexique confie √† un jeune homme en fauteuil roulant sa douleur de ne plus voir son p√®re. Sa m√®re tente, √† la faveur de ces journ√©es de calme, d’apaiser les conflits qui les d√©chirent. Un p√®re devient enfin attentif aux questions de son petit gar√ßon.

Dans le sillage de Secr√®te pr√©sence (N.B. avr. 2002), l’auteure √©voque par touches l√©g√®res les √©v√©nements minuscules d’un jour comme les lames de fond qui presque an√©antissent. De son √©criture scand√©e, elle trace le maillage po√©tique des moments t√©nus mais parfois d√©cisifs que partagent les √™tres.

P.H. et N. C.D.