Oublier l’orage.

MORGAN Cédric

En 2012, la France est gouvern√©e par les ¬ę Obscurants ¬Ľ qui pr√īnent un catholicisme r√©trograde et traquent s√©v√®rement toutes les formes d’ind√©cence. Dans l’√éle de Groix les vacances d’√©t√© r√©unissent les jumeaux Jason et Jessica et leur amie Arthure. Les trois adolescents se grisent de soleil, pratiquent le nudisme au risque de s√©v√®res sanctions, et s’√©veillent √† la sexualit√©. Ces jeux interdits seront interrompus par la mort d’Arthure. Accident ou meurtre ? Des ann√©es apr√®s, Jason, devenu m√©decin dans l’√ģle, rouvre l’enqu√™te sur ce drame qui l’a marqu√© pour toujours et raconte ce que fut cet √©t√© torride et tragique.

¬†L’auteur entrem√™le dans une certaine confusion le r√©cit d’une initiation sexuelle, une affaire polici√®re, des consid√©rations sur morale et r√©pression, le tout dans un hymne √† la splendeur de l’√ģle que l’auteur semble bien conna√ģtre. La Bretagne √©tait d√©j√† le cadre de son pr√©c√©dent roman, Le bleu de la mer (NB octobre 2003). Peut-√™tre s√©duit par un style tr√®s recherch√©, le lecteur ne sera pourtant pas convaincu par un roman dont les personnages manquent singuli√®rement d’√©paisseur