Notre ailleurs

KHAYAT Rasha

Le p√®re, saoudien, et la m√®re, allemande, quittent l‚ÄôArabie saoudite avec leurs deux jeunes enfants pour s‚Äôinstaller √† Hambourg o√Ļ ils passaient seulement leurs vacances jusque l√†. √Ä vingt-cinq ans, la fille, Leyla, apr√®s avoir beaucoup voyag√©, rentre dans son pays d‚Äôorigine o√Ļ elle s‚Äôappr√™te √† se marier. Son fr√®re, Basil, se rend au mariage, auquel leur m√®re refuse d‚Äôaller.¬†¬†¬†C‚Äôest le premier roman de Rasha Khayat, d‚Äôorigine saoudienne, qui vit en Allemagne o√Ļ elle est traductrice. Elle d√©crit en toute connaissance de cause les diff√©rences entre les deux pays : culture, mode de vie, traditions incontournables, importance de la religion ‚Äď par exemple, obligation d‚Äôeffectuer un p√®lerinage √† la Mecque √† la veille d‚Äôun mariage. Le fr√®re, narrateur, est partag√© entre le plaisir des retrouvailles chaleureuses avec la famille de son enfance et l‚Äôinqui√©tude des bouleversements qui attendent sa soeur dans sa nouvelle existence. Elle en est d’ailleurs consciente. Il est surpris des contradictions dans les comportements quelquefois hypocrites, surtout chez les hommes, dans tous les d√©tails de la c√©r√©monie du mariage et lors du traditionnel ¬ę enterrement de la vie de gar√ßon ¬Ľ. De la difficult√© d‚Äôappartenir √† deux cultures. Mais rien qui ne soit d√©j√† connu‚Ķ (B.D. et B.T.)