Ne plus vivre avec lui

KAVIAN Eva

Sylvia, 17 ans, fatigu√©e de la garde altern√©e, de d√©m√©nager chaque semaine avec ses petites soeurs, souhaite vivre √† plein temps chez sa m√®re. Elle prend le t√©l√©phone pour informer son p√®re de sa d√©cision et entend dans l’appareil l’affreux carambolage qui co√Ľte la vie √† celui-ci. Sous le choc elle se sent coupable, d√©couvre devant l’an√©antissement de sa m√®re que ses parents, en d√©pit du divorce, sont rest√©s tr√®s proches, toujours amoureux l’un de l’autre. Un livre sur les rituels vietnamiens, trouv√© dans les affaires de son p√®re, va lui permettre d’organiser la c√©r√©monie au cimeti√®re comme elle pense qu’il l’aurait aim√©e et de commencer plus sereinement son deuil.

Sur le th√®me de la perte brutale d’un proche, les diff√©rentes phases du deuil sont bien pr√©sent√©es¬†: en r√©action au choc la col√®re, le d√©sarroi, puis la ronde des souvenirs, l’aide du temps et d’un nouvel amour qui apaise la douleur. Toutefois le rythme lent d’une √©criture sans appr√™t et dense, reflet √©mouvant de la complexit√© des sentiments des personnalit√©s diverses, s’av√®re lassante et laisse parfois une sensation oppressante…