Miroir

GEARY Joseph

New York, 1958, le peintre abstrait Koenig se suicide de façon sanglante, ses dernières oeuvres brûlent avec sa maison. Tempête aujourd’hui dans les milieux de l’art. Un tableau du peintre réapparaît sur le marché, hors de prix. Ellen, conservatrice adjointe du Musée d’Art Moderne de New York, veut l’acquérir, contre l’avis du conservateur en chef. Elle est soutenue par sa vieille amie, Leslie Ann, elle-même ancienne conservatrice du musée. Le MAM achète l’oeuvre. Vraie ou fausse ? Bien des embrouilles, remontant au maccarthysme, sèment le doute. Tout finit dans un bain de sang…  Joseph Geary, journaliste d’origine anglaise, vit aux États-Unis. Il nous offre une vision complexe du milieu de l’art, ainsi qu’une plongée dans les eaux troubles de l’après-guerre aux États-Unis. Le suspense, un peu compliqué et invraisemblable parfois, est bien mené.