Melric, le magicien qui avait perdu ses pouvoirs

McKEE David

Le roi et ses sujets profitent abondamment des pouvoirs magico-quotidiens du magicien Melric qui s‚Äôagite √† tout va. Le jour o√Ļ le royal magicien perd toutes ses capacit√©s, rien ne va plus dans le pays¬† et √ßa part dans tous les sens. Les aides familiales sollicit√©es par Melric restent impuissantes. Enfin, au bout d‚Äôun voyage essoufflant, le grand Kra prononce un verdict sans appel et propose une solution. Attention¬†: il n‚Äôy aura pas de seconde chance. Au royaume en p√©ril, il est temps que Melric rentre.

 

Voilà pour de jeunes enfants une jolie façon d’apprendre la nécessité de se débrouiller tout seul. Par excès de bonté, le magicien rend tout le monde paresseux, inapte à la vie quotidienne, dépendant, voire carrément assisté : il n’a pas utilisé ses pouvoirs dans le bon sens. Avec ses couleurs simples et gaies, ses illustrations fourmillantes de personnages, ses plans variés disposés enfantinement dans l’espace, cet album charme et enseigne. Mieux vaut savoir lire pour en savourer l’ensemble.