Malibu.

DE WINTER Leon

Apr√®s la mort de sa fille ch√©rie de dix-sept ans dans un accident de la circulation, Jopp, Juif n√©erlandais, sc√©nariste √† Los Angeles, n‚Äôa que deux attitudes possibles : sombrer ou accepter la proposition d‚Äôun ancien ami d‚Äôenfance de participer √† un travail secret pour les autorit√©s isra√©liennes. Celui-ci lui demande de r√©aliser une oeuvre qui lui permettra d‚Äôespionner un suppos√© terrorisme islamiste. Entour√© par le fid√®le God qui a d√©cid√© de lui sacrifier sa vie, de Linda, une ancienne ma√ģtresse, et d‚Äôun c√©l√®bre moine tib√©tain, il accepte, toujours sous le coup du chagrin de la perte de son enfant.

 

Une narration tr√®s d√©taill√©e et des flash-back habilement plac√©s dans le d√©roulement de cette histoire attachante et quelque peu rocambolesque tiennent le lecteur attentif du d√©but au d√©nouement. √Ä l’instar de ses pr√©c√©dents romans, l‚Äôauteur manie, avec finesse et profondeur, les tourments int√©rieurs de ses h√©ros, souvent juifs. Une dose d‚Äôespionnage, une autre de compassion, plus quelques notions¬† m√©taphysiques et kabbalistiques font passer un moment fort agr√©able.