Lune noire

NEIL SMITH Anthony

Flic borderline, Billy Lafitte, limog√© de la police du Mississipi, se retrouve adjoint d‚Äôun sh√©rif au fin fond du Minnesota. Divorc√©, souffrant de l‚Äôabsence de ses enfants, n‚Äôaimant ni les cons ni les m√©chants, il s‚Äôennuie en draguant des femmes jeunes, picolant et essayant de tirer du fric des trafiquants de drogue. Fid√®le en amiti√©, c‚Äôest pour aider le petit ami d‚Äôune de ses conqu√™tes qu‚Äôil se lance dans une confrontation avec des dealers qui se r√©v√®lent √™tre des terroristes sauvages. Soup√ßonn√© de complicit√© par un agent du FBI qui le pers√©cute, il se d√©cha√ģne.¬†¬†Publi√© en 2008, ce roman refl√®te aussi bien l‚Äôobsession am√©ricaine du terrorisme islamiste qu‚Äôune soci√©t√© o√Ļ la force et les armes constituent le quotidien. Apr√®s un d√©marrage classique, on rentre tr√®s vite dans une histoire d√©jant√©e, avec meurtres horribles et rebondissements mouvement√©s. Tout est racont√© √† la premi√®re personne par le h√©ros dans la peau duquel on entre, partageant ses erreurs, sa r√©bellion, son instinct, son aptitude √† agir d‚Äôabord et r√©fl√©chir apr√®s. Un sc√©nario tr√®s noir, qui ne r√©volutionne pas le genre. S‚Äôy r√©v√®le aussi le contraste entre la chaleur humaine des personnages locaux et la froideur des gens de la ville. (P.B. et A.Le.)