Long island story

GEKOSKI Rick

Washington. Ben, avocat qui se rêve écrivain, doit quitter la ville et ses fonctions car son engagement politique communiste déplaît dans l’Amérique des années 1950, celle de McCarthy. Avec sa femme Addie, ils pensent s’installer à Long Island près de sa belle-famille. Addie part y passer l’été avec leurs deux enfants et tente d’imaginer leur nouvelle vie, non sans regretter la grande ville. Ben, resté à Washington, a une liaison avec une collaboratrice…  Dans cette bluette familiale, Rick Gekoski veut dépeindre la période compliquée du Maccarthysme. Cependant le sujet est à peine ébauché, juste une toile de fond. L’auteur s’attarde ensuite à tisser les liens complexes d’une famille juive américaine, chargés de non-dits, et d’un passé lourd d’émigrés ashkénazes. Mais là encore il survole le thème : parsemer le texte de mots yiddish ne fait que l’alourdir. Enfin la description du couple – ses désirs, ses trahisons, ses attentes – est terriblement convenue et manque de chair. Reste néanmoins une critique de la gauche américaine, en butte à ses contradictions, de l’éducation permissive des enfants et du snobisme intellectuel citadin, assez bien vue. Un récit qui cependant peine à convaincre. (B.Bo. et F.L.)