Little America

BROMELL Henry

1958, Mack Hooper, agent de la CIA, est nomm√© au Korach, petit royaume du Moyen-Orient sous influence am√©ricaine mais convoit√© par Nasser et le bloc sovi√©tique. Quarante ans plus tard, son fils Terry, historien, fait des recherches sur le r√īle de son p√®re √† l’occasion des soubresauts successifs que conna√ģt le pays jusqu’√† l’assassinat de son roi. ¬†¬†Sc√©nariste, d√©c√©d√© en 2013, Henry Bromell, a fait de ce roman, publi√© en 2001 aux √Čtats-Unis, moins un ouvrage de g√©opolitique que la biographie d’un agent secret. Souvenirs personnels du fils, consultation des t√©moins et analyse d’archives secr√®tes se croisent et s’entrechoquent, exigeant une lecture attentive pour ne pas perdre le fil. Si l‚Äôauteur insiste sur la qu√™te d‚Äôun fils qui cherche la v√©rit√© sur son p√®re, il approfondit aussi les op√©rations troubles des agents de la CIA dans le cadre de la politique √©trang√®re am√©ricaine au Moyen Orient, √† cette √©poque de guerre froide. En d√©pit de retours en arri√®re incessants et de longueurs, cet ouvrage dense, au style vif et enlev√©, r√©ussit √† accrocher l’int√©r√™t du lecteur et √† maintenir le suspense jusqu’√† la derni√®re page. Un livre qui peut toucher au-del√† des seuls amateurs de romans d’espionnage. (L.D. et M.Bo.)