Liaisons perverses.

STEFANESCU Cecilia

Elle habite Bucarest, est étudiante à l’université lorsqu’elle s’éprend d’Alex, une fille qu’elle avait déjà connue sur les bancs du lycée. Elles vivent ensemble, partagent le même lit, sans toutefois aller jusqu’au bout de leurs caresses. Leur vie est faite d’errances et de rencontres sur fond de cigarettes, drogue et boisson. Un théologien et un artiste partagent un temps leur vie mais ce qu’elles aiment, ce sont les garçons et les filles “bizarres”, comme elles « qui ne trouvaient pas leur place en ce monde. »

 

Souvenirs, rêves ou réalité ? Les descriptions étonnantes, les lieux et le temps mal définis et les tournures étranges sèment le trouble dans l’esprit du lecteur. Un premier roman plus pathétique que pervers.