L’habit rouge de Peter Pan.

McCAUGHREAN Geraldine

&

 

«Les garçons perdus» ont grandi chez les Darling puis, adultes, sont devenus juge ou médecin, et parents à leur tour. Mais voilà que les visitent des rêves ramenant au matin des objets venus du Pays Imaginaire. Wendy et les autres n’hésitent pas longtemps : persuadés que l’univers de Peter Pan est en danger, ils se mettent en quête de poudre de fée, endossent des vêtements d’enfants et prennent leur envol…

Le défi de départ est amusant mais il n’est pas facile de retrouver la magie de l’enfance car le Pays Imaginaire a bien changé. Le lagon est vide, l’automne a remplacé le printemps éternel, les fées se livrent un combat incessant et Peter, affublé de l’habit de Crochet, est prompt à expédier au Pays de Nulle Part quiconque lui résiste. Crochet ne tarde pas à réapparaître. C’est lui qui manipule Peter pour l’entraîner dans une chasse au trésor dont l’enjeu puéril aura peut-être du mal à passionner le lecteur du XXIe siècle : tout ça pour quelques coupes et une inscription à Eton. Tout en explicitant le mythe sans le renouveler, le style élégant reste dans l’esprit victorien de l’original pour lequel le Great Ormond Street Hospital Children’s Charity, légataire de J. M. Barrie, a sollicité une suite en 2004, sous la forme d’un concours dont ce texte est le lauréat.